*** Hôtel de la Poste Verbier ***
Radio Verbier "Un monde de musiques/A world of music"
VinsValais.ch Cliquez... Dégustez...®
Les cépages
Commande
Contact








Société des exportateurs de vins suisses
*** Hôtel de la Poste Verbier ***
Radio Verbier 'Un monde de musiques/A world of music'

VinsValais.ch

Cliquez... Dégustez...®

Les cépages rouges

Gamay

Célébré pour ses arômes flamboyants et la jovialité de son fruité, le Gamay ne pouvait qu'éprouver un coup de foudre pour les terroirs granitiques du Valais, dont la nature s'apparente à celle des Beaujolais-Villages. Tout en rondeur charmeur et ensorcelant, le Gamay se révèle ici d'une étonnante intensité aromatique. Il apporte en dot à la Dôle son caractère friand, rafraîchissant et gouleyant.

Pinot noir

Régnant en maître dans les vignobles valaisans, le Pinot noir s'épanouit au travers de coteau, dont la diversité des sols et des climats multiplie les caractéristiques gustatives. Cépage précoce, le Pinot Noir a une prédilection pour les vignes établies sur roche calcaire, sur les graves, et dans les endroits pas trop chauds. Aucune autre variété de vinifera n'est davantage sujette à des variations génétigues. La sélection clonale est donc essentielle. En effet, un rendement excessif est particulièrement néfaste à la qualité du Pinot Noir. C'est ainsi que le Valais a interdit le Mariafeld, auquel on reproche une trop grande fertilité. Le Pinot Noir Valaisan n'est jamais si grand que lorsqu'il allie à la concentration, la délicatesse et la subtilité du fruité, la fraîcheur et l'élégance aromatiques. Pour cela, il faut le récolter dans le temps où tous les constituants forment un ensemble parfaitement équilibré. De doués vinificateurs l'ont compris et présentent aujourd'hui des cuvées éblouissantes, parfois élevées en barriques. Marié avec d'autres cépages, mais toujours majoritaire, le Pinot Noir donne à la Dôle sa structure, son épine dorsale, sachant gracieusement mêler à sa chair et à ses effluves l'apport du Gamay, de l'Humagne Rouge ou de la Syrah.

Humagne rouge

D'origine et d'âme authentiquement valaisannes, l'Humagne rouge séduit pas son tonus, ses notes fauves où se mêlent des fragrances de landes et de baies sauvages. Bien constituée, elle offre une charpente solide et patinée. Après une attaque franche et vive, le fruit emplit le palais, laissant dans son sillage des impressions d'une éclatante vitalité.

Syrah

Que de fougue et de passion dans les épousailles de la Syrah et du Valais! Implantée avec succès dans les chaudes et lointaines contrées d'Australie ou de Californie, elle a conquis sa renommée dans les vignobles de l'Hermitage, en Côte du Rhône septentrionales. Introduite en Valais en 1926, elle connaît depuis lors un essor toujours grandissant, à la mesure de ses fières réussites. Etablie sur les pentes de coteaux choyés par le soleil, propices à sa maturité tardive, la Syrah donne le meilleur de son fruit concentré, puissant, égrenant d'amples arômes de baies noires et d'épices, squattant tout le palais de sensations fortes et gourmandes, de tannins voluptueusement réglissés. Quelle vigueur, quelle persistance, elle peut alors arborer. Des atouts capables de défier le temps.

Cornalin

Véritable trésor du patrimoine ampélographique valaisan, le Cornalin peut se flatter d'être l'un des cépages les plus anciennement plantés dans le canton. On ne lui connaît aucune parenté proche ou lointaine avec d'autres variétés. Il est donc valaisan à 100 %. Suscitant l'enthousiasme des connaisseurs, il demeure néanmoins méconnu en raison de sa rareté. Avare de son fruit, exigeant les premières places au soleil, de maturité très tardive et capricieuse, le Cornalin a découragé des générations de vignerons. Il doit à sa suprême aristocratie son retour à l'avant-scène des plus grands. Doté d'une robe aux reflets violacés, il offre un bouquet délicieusement complexe et un corps parfait, d'une jeunesse certes un peu turbulente, mais superbe, que l'âge transcende en finesse anthologique.

Gamaret

Le Gamaret est un cépage noir, obtenu en 1970 à Pully, en Suisse, par André Jaquinet, qui en est aussi le sélectionneur. Le gamaret, tout comme le garanoir, est issu d'un croisement de gamay x reichensteiner. Le gamaret a porté tout d'abord le numéro de collection « B 13 » avant d'être baptisé. Le gamaret a été sélectionné, avec le garanoir, parmi les nombreux descendants d'un croisement de gamay x reichensteiner. Mûr en même temps que le pinot noir, le gamaret a un potentiel de production proche de celui de clones fertiles de pinot noir. Sa résistance exceptionnelle à la pourriture grise du raisin, le rend particulièrement utile dans les vignobles fréquemment touchés par ce parasite. Il peut être conservé sur souche jusqu'à complète maturité. Le gamaret fournit des vins rouges colorés et structurés, aptes à un certain vieillissement. Ils présentent parfois des notes épicées. Les caractéristiques du Gamaret le rendent particulièrement intéressant en assemblage.

Garanoir

Le Garanoir est un cépage répandu en Suisse. Garanoir fut tout d'abord nommé Gastar, puis Granoir et finalement Garanoir. Le cépage a été obtenu à Pully en 1970 au Domaine de Caudoz par M. André Jaquinet (à qui l'on doit également le Diolinoir). Garanoir et Gamaret sont issus d’un croisement de Gamay (noir) x Reichensteiner (blanc). Le Garanoir a été sélectionné parmi les nombreux descendants d’un croisement de Gamay x Reichensteiner où la majorité des cépages rouges présentait des caractéristiques très intéressantes : couleur, précocité, résistance à la pourriture. En fécondant le Gamay par du pollen de Reichensteiner on désirait obtenir un cépage rouge précoce, qui aurait des qualités proches de celles du Pinot noir et du gamay cultivés en Suisse, mais plus résistant à la pourriture. Le Garanoir se vinifie en rouge ou en rosé. Le vin, très fruité, acquiert une couleur intense par macération.

Merlot

Faisant partie des cépages moyennement tardifs, le Merlot, cultivé dans quasi tous les grands pays viticoles, s’est également développé en Valais. Il aime les parchets peu arides et trouve ses conditions idéales sur des sols argileux, souvent situés en début de coteau. Issu de la famille des Cabernet, porté par des tannins souples et soyeux, il doit son succès à sa robe sombre aux reflets violacés, à son caractère vineux doté d’arômes de baies des bois et de chocolat. Charmeur lorsqu’il est vinifié seul, le Merlot apporte une chair et une suavité incomparables aux assemblages.

Cabernet Franc

Le Cabernet Franc est un cépage rouge de la famille des cabernets, dont il est l'ancêtre. Ce cépage est planté sur environ 45 000 ha dans le monde dont 36 000 ha en France. L' Aquitaine possède plus de la moitié des superficies cultivées, suivie par la vallée de la Loire. Il se distingue par sa finesse aromatique, ses arômes épicés et parfois de poivron et sa bonne aptitude au vieillissement, vis-à-vis du cabernet-Sauvignon qui présente moins d'intérêt organoleptique mais plus de composés phénoliques. Le vin produit à partir du cabernet franc est peu riche en tanins et par conséquent vieillit assez rapidement. Il est connu pour sa finesse. Selon les terroirs, les parfums évoqués par les connaisseurs se rapprochent de la framboise ou de la violette.

Cabernet Sauvignon

Le Cabernet Sauvignon est un cépage rouge de vigne. C'est, avec le merlot, le principal cépage des vins de Bordeaux, et le plus planté dans le monde. Selon des analyses ADN réalisées par Carole Meredith en 1997, le cabernet-sauvignon serait un croisement entre le cabernet franc et le sauvignon blanc. Ce cépage s'adapte très bien aux climats chauds et a été adopté par les vignobles du monde entier. Abondamment planté dans le monde, on estime à plus de 170 000 hectares la surface qu'il occupe au niveau mondial, dont environ 50000 ha en France. Ce cépage est très chargé en tanins. Il donne des vins aptes au vieillissement, bien charpentés, très tanniques. Quand le cabernet-sauvignon est élevé en fût de chêne, on peut également déceler de l'eucalyptus, ou encore de la vanille et du chêne. Les grappes et les baies du cabernet-sauvignon sont petites à moyennes. La grappe est cylindro-conique et ailée. Le cépage est de bonne vigueur et peu fertile. Il est très sensible à l'oïdium, à l'eutypiose, à l'excoriose et à la sécheresse. Il est moins sensible au mildiou et assez résistant à la pourriture grise. En matériel certifié, on compte 25 clones agréés. Le cabernet-sauvignon est fortement apprécié pour sa capacité d'adaptation. C'est grâce à des rendements inférieurs à 50 hectolitres à l'hectare que ce cépage permet d'obtenir de grands vins, notamment en Médoc ou en Valais. Le cabernet-sauvignon donne aux vins une charpente et une longévité, grâce entre autres à un passage très bien supporté en barriques de chêne neuves, qui contribue au prestige des appellations.

Mondeuse

La Mondeuse est un cépage, Noir de Savoie (avant la crise phylloxérique, c'était le cépage le plus important de Savoie), employé aussi en Bugey. Ce cépage tardif donne, les bonnes années, un vin de garde de grande qualité, charpenté et de caractère. Avec l'âge, le vin de mondeuse prend un bouquet évoquant la violette ou la framboise, parfois la truffe. On le rencontre aussi en Suisse, au Frioul dont il pourrait être originaire, sous le nom de refosco, et en ex-Yougoslavie, en Californie, en Argentine, et en Australie où il participe à des vins de type Porto.

Diolinoir

Le Diolinoir est un cépage rouge créé en 1970 à Pully, en Suisse, au Domaine de Caudoz par André Jaquinet, à qui l'on doit également le garanoir. Comme son nom l’indique, le diolinoir est issu de la fécondation du rouge de Diolly par du pollen de Pinot noir. Ce cépage est un cépage de 1re époque tardive, utilisable comme base pour des assemblages, mûrit entre le Gamay et le Merlot et est principalement cultivé sur les coteaux du Valais.

Galotta

Cépage obtenu en 1981 au Centre viticole de Pully d'Agroscope RAC Changins. Le Galotta est issu d'un croisement entre l'Ancellotta (du Nord de l'Italie) et le Gamay. Cette variété présente une résistance naturelle élevée à la pourriture. Il mûrit en même temps que le pinot noir. Son vin se caractérise par une couleur très soutenue, un caractère corsé sur les fruits noirs et de beaux tanins. Il doit son nom à la contraction du nom de ses parents, Gamay et Ancellotta.

Pinotage

Le Pinotage est un cépage rouge, dont l’origine est bien connue, puisqu’il fût créé en 1925 par un homme, Abraham Perold, chercheur à l'Université de Stellenbosch, en Afrique du Sud. Ainsi, le Pinotage est issu du croisement des cépages Pinot noir et Cinsault. Rappelons que le Pinot noir est cultivé majoritairement en Bourgogne, et que le Cinsault est présent dans tout le bassin méditerranéen. Ce dernier était appelé « Hermitage », en Afrique du Sud, aussi on suppose que le nom de Pinotage proviendrait de la contraction des noms pinot et hermitage. Il est le seul cépage autochtone d’Afrique du Sud. Le Pinotage a été créé pour répondre au besoin de production de vins fins. Le raisonnement était : le Pinot noir donne des vins fins, le Cinsault possède une grande capacité de productivité, c’est pourquoi les associer pourrait permettre d’avoir un cépage à la fois productif et qualitatif. Au début, le résultat n’était pas très satisfaisant, aussi le Pinotage a plus ou moins été abandonné au bénéfice des cépages « réputés ». En 1941, certains producteurs, dont le Domaine de Kanonkop, portant de l’intérêt au Pinotage, tentèrent de le retravailler. Ainsi le Domaine de Kanonkop fut récompensé, puisqu’il présenta en 1959 une cuvée 100% Pinotage au concours Wine Cape Show, qui le plus important d’Afrique du Sud, et son vin remporta le 1er Prix, comme vin nouveau de Bellevue Estate. Aujourd’hui ce cépage ne représente plus que 6% de l’encépagement sud-africain. C’est en Afrique du Sud qu’il est le plus cultivé ; on le trouve également : en Australie, Nouvelle-Zélande, Israël, aux Etats Unis, Brésil, Canada, Zimbabwe. Ce cépage est capable du meilleur, comme du pire. Soumis à de grands rendements, il donnera des vins grossiers, fort peu agréables, mais il rivalisera avec les « grands vins » s’il est produit avec soins et sérieux, en respectant sa nature et ses besoins.

Dôle et vins d'assemblage

Rituel assemblage de Gamay et de Pinot noir, la Dôle a profondément évolué au cours de ces dernières années. L'assemblage doit être constitué d'au moins 85% de Pinot Noir et de Gamay, part dans laquelle le Pinot Noir domine. Il peut être complété pard'autres cépages rouges (Syrah, Humagne Rouge, Cornalin ou autres) qui enrichissent sa complexion et lui confèrent des accents très personnels au gré des terroirs et des producteurs. Pour le plaisir du dégustateur, le Valais excelle à développer depuis peu d'autres vins d'assemblage, en rouge comme en blanc. Vaste domaine d'investigation, dont les réussites confirment qu'elles répondent aux attentes d'un consommateur à la recherche de vins qui sortent des sentiers battus.d-Ouest et dans le Languedoc. Sa réputation n'est pas aussi noble que d'autres cépages blancs. Et pourtant, beaucoup de professionnels estiment qu'il peut, s'il est bien travaillé, produire de grands vins.

Sources:

OPAV

Avenue de la Gare 2

CH-1964

Conthey

Tél: 027 345 40 80

Fax: 027 345 40 81

www.vinsduvalais.ch

www.vinatura.ch

Vue de St Léonard vers Sion

Chamoson - Fête de la taille

28/03/2015


Fondation l’Homme et le Vin


Téléphone: 027 306 50 06


25 CHF par personne pour les visiteurs.


info@promochamoson.ch


www.chamoson.com

Les cépages blancs

Vue de Chandolin vers Erde

Salon Vinea des vins Suisses - Sierre

02/09/2016


Salon Vinea des vins Suisses - Sierre 


Téléphone: 027 456 31 44


www.vinea.ch

Fendant

Le Chasselas Fendant est cultivé partout en Valais, où il représente plus de 30 % de l'encépagement total. Cultivé pour la table dans la plupart des pays viticoles, il est adopté pour la cuve en Suisse romande, où il est apprécié pour la fraîcheur de son fruité et sa délicatesse. Il doit son nom à une particularité de la baie mûre dont la peau et la pulpe se fendent sous la pression du doigt, sans que le jus s'écoule. Il est commercialisé sous l'appellation Fendant du Valais AOC ou sous le nom de l'aire d'appellation communale, du clos ou du domaine dont il est issu. Figure fétiche du Valais, le Fendant est par excellence le vin de l'apéritif, de l'accueil. Sec, franc, racé et aiguillonnant, c'est le vin de tous les âge sur toutes les tables. Le cépage Chasselas est facile à reconnaître: bourgeonnement cuivré, vrilles et contre-coeurs très développés, grains ronds, blanc-vert, dorés au soleil. La grappe est grande, souvent compacte. Durant longtemps, le soleil valaisan lui a joué des tours. Récolté à maturité maximale, il perdait alors de son fruité et de sa gouleyance. Aujourd'hui, les temps ont changé. Vendangé maintenant à maturité optimale, il allie dans ses saveurs finesse, fraîcheur et élégance. Très sensible à l'empreinte des terroirs, le Fendant nuance subtilement ses expressions. Il se pare de notes minérales à Ardon ou à Vétroz, se flatte de plénitude et de richesse à Sion et à St-Léonard, s'orne à Sierre d'une exquise amertume revigorante et salutaire. Dans ses deux ou trois première années, le Fendant affiche son caractère juvénile dans une attaque fraîche et pétillante, des arômes alliant souvent fruits et fleurs, des saveurs souples et rondes, une nature vive et enjouée. L'âge lui permet d'affirmer une complexité insoupçonnée. Dans les grands millésimes, il adopte après cinq ou dix ans de garde des arômes miellés, des senteurs de noix et une texture onctueuse qui lui confèrent une remarquable personnalité. Cette découverte est néanmoins réservée aux amateurs, le consommateur préférant le plus souvent le Fendant jeune et fringant. Distingué régulièrement lors de concours nationaux et internationaux, le Fendant se retrouve chaque année aux premiers rangs de la Coupe suisse du Chasselas.

Johannisberg

Venant en second dans l'ordre d'importance des cépages blancs implantés en Valais, le Johannisberg (le Sylvaner dit gros Rhin) est originaire de la vallée du Rhin, en Allemagne. Il s'est imposé en Valais dans les terrains légers, schisteux et graveleux, qui lui prodiguent un fruité musclé, empreint d'une touche d'amande. Ces aires de production sont délimitées par la législation cantonale. Les vendanges tardives apportent au Johannisberg un profond moelleux, sans le faire renoncer à sa fermeté de ton. Il s'élève alors à un niveau de grande classe. S'il est conseillé de boire le Johannisberg sec dans les deux ou trois ans, en revanche le Johannisberg moelleux peut être conservé pendant plusieurs années, voire plus d'une décennie. Afin de préserver ses qualités, le Valais lui réserve les expositions favorables, à mi-coteau, où il exprime pleinement sa personnalité fine et corsée, aux parfums capiteux, car il ne supporte pas le compromis et le relâchement. Plus tardif que le Chasselas, le Sylvaner se distingue par son bouegeonnement vert-jaunâtre, sa feuille ronde. La grappe, de taille moyenne, compacte, a des grains ronds, verts, ponctués de brun.

Chardonnay

La vogue internationale vouée à ce cépage l'a fait adopter en Valais, où il s'exprime avec panache dans des arômes alliant fleurs et fruits. Il offre ici une chair dense et tonique, d'une belle distinction. Certains producteurs le vinifient en barriques de chêne, alors que d'autres l'élaborent également en mousseux. Selon le type de vinification, le Chardonnay sera préféré dans sa jeunesse ou après une garde de quelques années.

Chenin blanc

Le Chenin blanc est Originaire de l'Anjou où il est attesté dès le IXe siècle, il aurait été obtenu, par sélection, à partir du chenin noire. Dans les siècles suivants, il s’étend à la Touraine où il obtiendra son nom actuel, probablement du Mont Chenin. Le Larousse Universel indique également une autre étymologie possible: le vieux français chenin signifiant raisins des chiens (ce dernier terme est aussi l'un des noms populaires désignant les baies toxiques du Troène). De nos jours, il est bien représenté dans les nouveaux pays viticoles: Suisse, Argentine, Chili, Californie, Nouvelle Zélande, Australie et Afrique du Sud. Par exemple, en Afrique du Sud, avec 30 % du vignoble, c'est l’un des cépages le plus cultivé, sous le nom de steen. En France, il est surtout présent dans sa région d'origine, la Vallée de la Loire dont c'est l'un des cépages blancs les plus caractéristiques. Il est planté dans cette région, des limites Ouest du Maine et Loire jusqu'à la Touraine, et couvre un bon nombre d'appellations. Il est également appelé Pineau blanc de la Loire en Touraine. On le trouve aussi dans le Sud-Ouest et dans le Languedoc. Sa réputation n'est pas aussi noble que d'autres cépages blancs. Et pourtant, beaucoup de professionnels estiment qu'il peut, s'il est bien travaillé, produire de grands vins.

Pinot gris

Le Pinot gris, dénommé Malvoisie en Valais, est avide de chaleur. Combes et terrasses rôties de soleil comblent ses voeux, en parant ses baies de teintes roses et violacées. Toujours ardente et généreuse, la Malvoisie s'orne d'une robe d'or soutenu et ses arômes délicats de mousse fraîche ou de camomille parfument sa chair tendre et rêveuse. Vinifiée en moelleux, elle s'enrichit d'une rondeur veloutée. C'est un vin de bonne garde (cinq à dix ans).

Viognier

Selon la légende, le Viognier est un cépage d'origine dalmate, apporté en France par l'empereur Probus. Son origine réelle est difficile à déterminer, peut-être s'agit-il de vignes sauvages de la région du Rhône. En effet, pendant assez longtemps le viognier n'est connu que par le vin de Condrieu, sur une superficie assez réduite. La grande attaque de phylloxéra puis la première guerre mondiale provoque un abandon des vignes, et le viognier survit à peine sur quelques hectares (8 ha en 1965). En 1986, il ne reste que 20 ha plantés en viognier, à Condrieu. Peu à peu l'appellation va être redressée et la superficie plantée se développer jusqu'à atteindre les 105 ha actuels. Il va aussi s'exporter hors des frontières de Condrieu, que ce soit dans le midi de la France ou à l'étranger. En l'an 2000, il y avait en France 2359 ha plantés en viognier (source : recensement agricole 2000). Le viognier produit un vin blanc fin et très parfumé, avec des notes florales (violette) et fruitées (mangue, abricot) très développées. C'est un vin qui ne se garde pas et qui s'apprécie typiquement avec les poissons fins et les crustacés.

Ermitage

Originaire des Côtes du Rhône, la Marsanne Blanche a été introduite en Valais au XIXe siècle, où elle est familièrement connue sous le nom d'Ermitage. Niché dans les meilleures expositions, l'Ermitage donne un vin somptueux, d'un corps sculptural, séduisant par son intensité aromatique - évoquant les petits fruits- son gras et son fondu. Si on le rencontre de plus en plus fréquemment vinifié en sec (étiqueté parfois sous le nom de Marsanne Blanche), l'Ermitage se décline aussi en vendanges tardives dans des harmonies amples, profondes et veloutées. Capable d'évoluer durant plusieurs années, l'Ermitage prend alors des bouquets de miel et de cire d'une rare intensité.

Petite Arvine

Spécifiquement valaisanne, la Petite Arvine est une perle rare et précieuse. Elle exige d'être logée dans des parchets privilégiés, néanmoins pas trop arides. Sa chair fine, fondante et délicate confère au vin une typicité inimitable, d'une suprême distinction. Racée et virile, elle met l'âme en fête dans des parfums de fleurs et de fruits. Vigoureuse au palais, elle émerveille par sa délicatesse et sa complexité, concluant sur une touche saline très personnelle. La surmaturation lui apporte concentration et richesse aromatique, sans trahir sa finesse et sa légendaire harmonie. C'est un vin que l'on peut boire jeune, mais qui possède un potentiel de garde de plusieurs années.

Muscat

Le Muscat à petits grains, dit "du Pays" se rencontre également dans le Midi de la France et au Piémont. Il donne du vin d'une grande puissance olfactive, d'un bouquet musqué très typé. Tout en fraîcheur, franc, très vif et tout aussi aromatique en bouche, il doit être bu dans les deux ans.

Sauvignon blanc

Une étude en 1997 a révélé le lien de parenté direct du Cabernet Sauvignon, issu du croisement de Cabernet Franc et du Sauvignon. L'extrémité du jeune rameau est cotonneuse, blanche à liseré carminé. Les jeunes feuilles sont duveteuses et jaunâtres. Les feuilles adultes, à 5 lobes avec des sinus latéraux étroits et à fonds aigus, ont un sinus pétiolaire en lyre plus ou moins ouverte, des dents ogivales, étroites et un limbe duveteux. Les grappes et les baies du Sauvignon sont petites. Le Sauvignon blanc a une branche est tronconique, parfois ailée et compacte. Le cépage est de bonne vigueur mais il est peu fertile. Il est très sensible à l'oïdium, à l'eutypiose, au black-rot et à la pourriture grise. Il est moins sensible au mildiou. En matériel certifié, on compte 20 clones agréés. Les clones 297 et 316 sont les plus importants en termes qualitatifs. Son moût est sucré avec une bonne acidité. Ce cépage est assez polyvalent: en concurrence avec le sémillon, il peut produire des vins liquoreux à condition de laisser se développer la porriture noble (Botrytis cinerea) et de se limiter à des rendements faibles.

Païen/Heïda

Le Savagnin (on dit aussi Savagnin blanc) est un cépage à grappes vertes ou jaunes. Il est proche cousin du cépage Gewürztraminer. On le cultive presque exclusivement dans le Jura, où il est le cépage-roi. On en trouve également en Suisse, dans le Haut Valais où il est connu sous le nom d'Heïda et Païen en Bas Valais. Dans le Jura, le Savagnin sert à l'élaboration du vin jaune, un vin de voile comme on en trouve aussi à Xérès, à Madère et dans quelques caves de Gaillac. Après une vinification en sec, le vin vieillit pendant 6 ans et plus en fût ouvert. A la surface du liquide, se forme un voile de levure qui se nourrit du vin et le transforme très lentement pour donner un breuvage particulier où l'arôme de noix verte domine; capiteux, sec, persistant et puissant, c'est un des vins les plus aromatiques qui soient; il peut se conserver un siècle sans faillir. Les vins jaunes les plus réputés viennent des appellations Château Chalon, Arbois, l' Etoile et Côtes du Jura. En dehors du vin Jaune, le cépage savagnin est également vinifié en blanc sec, en général avec un style oxydatif on note cependant qu'une génération nouvelle de vignerons promeut une vinification plus classique. Enfin, le Savagnin peut également entrer dans une autre curiosité du Jura: le vin de paille. C'est un liquoreux fait avec du raisin passerillé sur un lit de paille, d'où son nom. Le Savagnin serait identique au traminer, autrefois très cultivé en Allemagne.

Gewürztraminer

Le Gewürztraminer est un cépage à grappes roses, essentiellement utilisé en Alsace pour produire le vin blanc du même nom. En Europe, on le rencontre également en Allemagne, Autriche, Italie et Suisse. Il est également appelé Savagnin rose aromatique. Son nom signifie « traminer épicé » en allemand et en alsacien. Le village de Tramin au Trentin-Tyrol du sud ou Haut Adige semble être son berceau. Le Gewurztraminer représente environ 18 % des surfaces viticoles alsaciennes. Le vin d' Alsace issu de ce cépage est un vin corsé, riche en arômes de fruits (litchis par exemple) et d' épices. Il est bien adapté au foie gras, aux dessert et aux fromages forts, tels le Munster. Il contient du 2-phényléthanol. C'est un des cépages nobles méritant l'appellation Alsace Grand Cru. On en fait des vins secs demi-secs, moelleux en vendanges tardives ou liquoreux en sélection de grains nobles. Il s'accorde avec des fromages aux goûts prononcés (munster), poissons grillés ou en sauce, et accompagne merveilleusement la cuisine asiatique ou indienne, notamment si elle est à base de lait de coco, de gingembre, etc. Consommé essentiellement en accompagnement des desserts, il peut aussi être servi seul en apéritif.

Amigne

Appartenant à la famille des cépages authentiquement valaisans, l'Amigne trouve son meilleur terroir dans les vignobles de Vétroz. D'une puissance impressionnante, son bouquet développe une superbe gamme aromatique dans des senteurs de miel et de noix fraîche. Ces sensations se confirment en bouche, soutenues par une sève généreuse et une vineuse rondeur. L'Amigne flétrie se pare d'une tendresse angélique, masquant une acidité bien présente qui se porte garante de longue vie. Un vin de garde, qui peut grandir durant dix ou vingt ans.

Humagne blanche

Elle est 100% Valaisanne. Sa présence dans d'autres vignobles n'a jamais été signalée. L'Humagne blanche est mentionnée pour la première fois en 1313 dans le « registre d'Anniviers » (Carruzzo 1991). Génétiquement, l'Humagne blanche se rapproche de cépages du sud de la France, comme le Colombaud blanc de Provence ou le Chichaud d'Ardèche. Ce cépage, aux caractéristiques ampélographiques propres, n'est pas une variété blanche de l'Humagne rouge. L'Humagne blanche, dont la richesse en sucre du moût est proche du chasselas, n'exige pas un sondage très élevé, car il exprime le mieux sa typicité en vin sec. Dans sa jeunesse, l'Humagne blanche ressemble un peu au Chasselas, avec lequel elle pourrait être confondue. Son acidité lui permet un potentiel de garde de plusieurs années; c'est alors qu'elle dévoile une personnalité rustique, teintée d' arômes de résine. L'humagne blanche a la réputation ancienne d'être le vin des seigneurs et des évêques; elle est aussi connue comme "vin des accouchées" selon une ancienne croyance, erronée, qui voulait qu'elle soit riche en fer.

Rèze

La Rèze est un vieux cépage Valaisan, autrefois largement cultivé, mais qui a été progressivement abandonné au profit du Chasselas, plus productif et surtout plus régulier. La Rèze sert notamment à faire le fameux vin des glaciers élevé en solera (élevage oxydatif ) dans des tonneaux de mélèze du val d'Anniviers. Des recherches génétiques sont actuellement en cours, afin de déterminer si la Rèze n'est pas l'un des descendants du cépage Raetica, célèbre du temps de l'Empire romain. La Rèze est un cépage tardif, irrégulier et qui donne de petites grappes compactes et dorées. Sa rusticité lui confère une bonne résistance aux maladies et aux ravageurs communs à nos vignobles. Les vins sont en général vifs et assez neutres.

Sources:

OPAV

Avenue de la Gare 2

CH-1964

Conthey

Tél: 027 345 40 80

Fax: 027 345 40 81

www.vinsduvalais.ch

www.vinatura.ch

© VinsValais 2002. Tous droits réservés. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. Design YDC